Voici la suite des aventures de notre Famille Testeuse partie à Berck sur mer. Dans ce récit, Audrey, son mari et ses trois enfants vous font vivre leur découverte de la Baie d’Authie.
Relisez leur arrivée à Berck et leurs premiers émois à la vue des cerfs volants!

22-04-01-vue-densembleDimanche, nous décidons de nous rendre à pied au point de départ de la balade nature prévue avec les Sentiers de la Baie. Nous passons bien évidement par le front de mer pour admirer les cerfs volants du matin! On ne s’en lasse pas!!

22-04-03-enfants-attentifs-au-guide

Nous rencontrons Julien, notre guide pour cette balade découverte. Nous sommes la première des 4 familles attendues, après plusieurs appels de Julien, deux ne se présenteront pas. Cette balade a été une vraie découverte pour nous qui adorons nous promener et explorer de nouveaux lieux. Ayant plutôt l’esprit aventurier nous n’aurions jamais pensé à prendre un guide et cela aurait été une erreur !

22-04-04-tortula-ruralis-la-mousse-qui-renait-grace-a-leau22-04-02-sentier-de-la-baie-roquette-sauvageNous avons appris plein de choses sur la végétation des différentes dunes de la baie d’Authie et sur sa faune. La balade n’est pas très longue et donc tout à fait accessible aux enfants de tout age. Il en existe d’autres plus longues et nécessitant de se déchausser. Là, les enfants sont ravis, on se sent tous plus intelligents ! Nous nous dirigeons vers le dernier lieu de la promenade en regardant déjà la plage différemment et en se répétant le nom des plantes que nous avons découvertes. Nous finissons par rencontrer les phoques, point culminant de cette promenade. Julien nous installe ses jumelles et prend le temps de nous expliquer la problématique liée à la présence de ces phoques: ils ne sont pas en réserve naturelle et ne sont donc pas protégés. Nous verrons sous nos yeux des touristes tenter de les approcher et finalement tous les faire fuir…

22-04-06-de-plus-pres

Nous rentrons de balade par la côte pour continuer de rêver devant le spectacle des cerfs volants, puis tentons notre chance dans la rue commerçante pour trouver quelque chose à manger à emporter. Malgré toute cette attente,  l’ambiance reste bonne et détendue, chacun prenant son mal en patience, et les serveurs gardent le sourire! Un conseil, si vous venez pour une journée: prenez vos sandwiches!

Le repas au studio est plutôt bruyant : la ruelle dans laquelle nous donnons sert pour l’occasion de parking au motards. Chacun rivalise en faisant rugir son moteur…. pas de « sieste » donc… et nous repartons continuer cette journée sur la plage. En fin d’après midi nous partons à l’assaut des dunes qui se situent au nord de Berck. Un petit coin de désert inséré dans la ville : c’est magnifique et dépaysant ! Et non loin des dunes nous trouverons une véritable baraque à frites qui nous régalera!

22-04-14-les-dunes 22-04-13-les-dunes 22-04-11-les-dunes-aa-deux-pas-du-centre-ville

22-04-16-coucher-de-soleil

 

En fin de soirée le contraste est étonnant : le vent froid se lève, la foule a disparue, le front de mer est désert, les techniciens commencent à ranger, démonter. On admire rapidement le soleil couchant en commandant pour changer… une bonne glace (sans aucune attente pour la première fois du séjour), que l’on mangera au chaud dans notre studio.

 

 

 

Le lendemain matin, il est temps de rendre notre studio. Le retour des clefs se passe très rapidement et efficacement et nous partons revoir les phoques à la pointe sud de Berck-plage. La mer a changé de couleur, le vent est bien présent, Berck nous montre une autre facette, plus sauvage!

23-04-03-equipes 23-04-01-a-chevalNous partons pour le Centre Equestre. Nous nous présentons et hop, nous partons mettre une bombe. À nous de faire attention à prendre la taille la mieux adaptée. Nous précisons bien que nous n’avons pour la plupart jamais fait d’équitation, nous aurons une explication assez sommaire et rapide de comment diriger son cheval. Nous partons avec deux autres vacanciers et un moniteur pour une ballade qui se fera sur des chemins dunaires et sur le sable de la baie d’Authie. Le paysage est magnifique, nous retrouvons les mêmes paysages que ceux découverts  la veille. Malheureusement, nous passons plus temps à nous méfier et reprendre nos chevaux gourmands qui tentent de s’arrêter brouter, qu’à regarder autour de nous. Le moniteur donne quelques explications sur les richesses de la Baie, mais étant dernière je n’entends rien de ses explications. Mon fils n’arrive pas à maîtriser son cheval et il se fera reprendre plusieurs fois par le moniteur pas très compréhensif, cette expérience ne l’aidera pas à remonter sur un cheval.

 

23-04-02-baie-dauthie23-04-07-les-falaises-dault
En synthèse, je pense que cette manière de découvrir la Baie est une bonne idée pour des personnes ayant déjà un petit bagage en matière d’équitation, elles en profiteront pleinement, d’autant que le centre est idéalement placé pour toutes sortes de balades entre mer et campagne.

Ce séjour à Berck se finit ;le froid glacial ne nous arrêtant pas, nous rentrons doucement vers la région parisienne en faisant découvrir d’autres paysages de la côte nord à nos enfants, en passant par la pointe du Hourdel où un phoque nous fera un petit coucou surprise, les plages de galets de Cayeux, et les falaises du Tréport.

Lundi 23 avril, il est 18h et mon dernier pleure, il ne veut pas rentrer et veut retourner à Berck. « Un étranger qui vient vivre dans le Nord il brait deux fois. Quand il arrive et quand il repart… » C’est donc aussi valable pour les vacanciers 😉