Vous êtes tentés par le camping avec des enfants, mais n’avez pas encore franchi le cap ? Voici les astuces d’Hello Famille pour enfin partir en vacances au camping cet été.

Partir en camping, ça peut être formidable mais ça peut également tourner au cauchemar si on a choisi de partir en tente et qu’il pleut pendant 15 jours. Mais vous êtes un parent et l’imprévu ne vous fait pas peur, Hello-famille vous a donc listé tout ce qu’il faut savoir lorsque vous désirez partir en famille au camping. Ces précieux conseils sont bien évidemment le fruit d’expériences vécues, n’hésitez pas à nous ajouter vos recommandations en commentaire de cet article 😉

Tout d’abord, sachez qu’au camping, vous pouvez dormir :

  • En tente (la votre ou une en location avec structure en dur)
  • En caravane (la vôtre ou une louée)
  • En mobile home
  • En camping-car

De la même façon, vous pouvez choisir un camping quatre étoiles avec piscine, animations quotidiennes, club enfant et spectacles en soirée OU un petit camping à la ferme avec peu d’emplacements et l’assurance de passer des journées et des nuits calmes et tranquilles.

Camping en famille avec enfants Camping en famille avec enfants Camping en famille avec enfants camping avec des enfants espace aquatique tente dans la nature camping avec des enfants camping avec des enfants

Le camping avec les enfants présente des avantages et des inconvénients, qui seront perçus différemment en fonction de votre aptitude à gérer des situations inattendues et vos envies de calme VS activités, visites VS piscines, confort VS roots …

 

Les avantages d’un séjour au camping avec des enfants

 

  • tente2Le coût du séjour est un avantage non négligeable du camping. De ce fait, on peut privilégier des campings plus haut de gamme qui offriront des prestations de qualité (aires de jeux pour les enfants, sanitaires spacieux avec nurserie, restauration sur site etc…). Pensez bien à vérifier que les emplacements nus donnent aussi accès aux services et équipements disponibles sur le site, sans surcouts. Les séjours en mobile home peuvent quant à eux se révéler tout aussi onéreux que des séjours hôteliers, le coté maison miniature avec jardin et terrasse en plus!
  • Le côté « proche de la nature » est un aspect plaisant pour les parents qui se ressourcent et pour les enfants qui peuvent circuler plus ou moins librement (selon leur âge bien sur) et ainsi se faire des amis rapidement. N’hésitez pas à prendre les vélos si vous avez la place et vérifier que le camping sélectionné est piéton (cela fera toujours du stress en moins)!
  • Certains campings sont très bien dotés en infrastructures ludiques (piscines, pataugeoire, etc..) ce qui permet aux enfants de passer de grandes journées dans l’eau, et de ne pas souffrir de la chaleur.
  • L’ambiance des campings est souvent conviviale. De plus en plus de campings ont des programmes d’animations denses et très bien rodés. Cela permet à toute la famille de se faire de nouveaux amis (au moins le temps des vacances), et les parents ne culpabilisent pas (trop) si les enfants sont un peu bruyants au milieu des soirées thématiques, et des tournois sportifs.
  • Le côté « aventure » du camping plaît énormément aux enfants (surtout en tente). Les repas pris au réchaud, la tente-cabane, le sac de couchage, les bruits extérieurs, cela fait de jolis souvenirs !

 

Les inconvénients d’un séjour au camping avec des enfants

tente-3La météo ! Hé oui, si vous choisissez de camper en tente, vous êtes à la merci d’un orage, d’une pluie battante ou d’un vent redoutable. Cela peut être juste embêtant, pénible (comment prendre ses repas s’il pleut à torrent) voire dangereux (en cas d’orage). Pour survivre dans la bonne humeur à ce type d’imprévu, assurez vous qu’il existe un espace couvert proposé aux campeurs, ou un bar/restaurant dans l’enceinte du camping.

  • La proximité entre les vacanciers. Si vous choisissez un camping étoilé avec des prestations pour les enfants (type club ou piscine), vous risquez de vous retrouver en compagnie de beaucoup de monde. Ce qui engendre du bruit à toute heure du jour et de la nuit. Regardez bien avant de partir la surface des emplacements/parcelles des locatifs pour éviter de vous retrouver chez votre voisin et inversement.
  • Le côté « confort » laisse parfois à désirer. Que ce soit pour le sommeil (sur un matelas gonflable, on ne dort pas toujours très bien) ou pour les gestes du quotidien (douches, toilettes, vaisselle, etc..). Soyez prêts mentalement pour des nuits pas forcément au top, ou optez pour des tentes déjà aménagées avec de vraies lits (type Huttopia) ou du mobile home.
  • L’organisation et l’investissement préalable dans un matériel de camping de qualité: avec des enfants en bas-âge, il vous faudra trimballer énormément de petites choses pour vous faciliter la vie, ce qui n’est pas toujours évident lorsque l’on campe.
  • La place ! Hé oui, en mobile home, l’espace est réduit, petit et parfois étouffant. Surtout l’été. Vivre à 5 dans 27m², ça peut parfois rendre un peu fou.
  • Le bruit et les animations non-stop… Si vous choisissez un camping « animé » vous risquez de subir chaque soir des animations très bruyantes. Ce qui n’est pas au goût de tous les parents (surtout si ça réveille le petit dernier). Lors de la réservation, pensez à demander un emplacement éloigné des piscines ou autres espaces de sociabilisation potentiellement bruyants, ainsi vous serez maitre de vos sorties et de votre sommeil.

 

star212Pour résumer : Si vous êtes tentés par un séjour au camping, définissez bien vos attentes et vos exigences, soyez attentifs aux descriptifs, consultez nos sélections Camping avec des campings validés par d’autres parents et détendez vous :)!