Où partir avec des enfants?

hello-famille

hello-famille

 

Avant de choisir un lieu de destination, il vous faut tout de même réfléchir. En effet, on ne part pas sans planifier un minimum, surtout quand on emmène avec soi un petit rigolo (ou une petite rigolote), voire plusieurs. Même si certains critères vous semblent évidents (pays instables politiquement, etc..) un petit rappel ne fait de mal à personne :

→  On évite :

  • Les pays ou régions instables politiquement. Se retrouver au beau milieu d’une mini-guerre civile ou de manifestations avec les marmots, ça fait des souvenirs, certes, mais ça fait surtout très peur. Vous pourrez trouver la liste mise à jour des pays à éviter pour ces raisons sur le site du ministère des Affaires Etrangères. (diplomatie.gouv.fr)
  • Selon l’âge de vos enfants, les régions où sévit le paludisme. D’ailleurs, ce conseil vaut aussi pour les femmes enceintes. Bien évidemment, il existe des traitements anti-palu mais ils sont parfois difficiles à tolérer physiquement et les protections nécessaires sont souvent lourdes à gérer pour des petits. Mieux vaut éviter de s’embêter avec ça !
  • De manière plus générale, les régions ou les pays présentant des risques sanitaires avérés avec des épidémies de maladie pas très sympathiques (Hépatite 1, fièvre jaune, etc…). Inutile en effet de se précipiter dans ces régions avec un tout-petit très sensible. Déjà en France vous enchaînez rhumes et gastro-entérites, inutile d’aller côtoyer le choléra pendant vos vacances.
  • Les régions situées en haute altitude. En effet, les enfants de moins d’un an ne peuvent pas monter au-delà de 1200 mètres. Si ce palier augmente progressivement pour atteindre 2500m à l’âge de 5 ans, oubliez les hauts sommets Népalais avant les 10 ans de vos enfants…

→ Ces contre-indications vont souvent de soi pour tout parent soucieux du bien-être de ses enfants en voyage. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à vous documenter sur les différentes régions qui vous attirent (par le biais d’internet majoritairement), vous pourrez ainsi faire le tri rapidement. De manière générale, plus l’enfant est petit, plus il faudra éviter de le confronter à des lieux « trop ». Trop froids, trop chauds, trop plein-d’animaux-dangereux, trop risqués sanitairement, trop hauts, etc… Essayez de trouver un juste milieu entre ce que vous souhaitez et ce que l’enfant peut supporter (et votre capital stress également).

 learning-928638_640

→  On fonce :

  • Dans son propre pays, puisqu’il est riche et varié, puisqu’il propose déjà un panel de paysages et de nombreuses découvertes. L’avantage est que les distances sont réduites, que les frais sont raisonnables et que la langue est la vôtre. Avant de chercher à faire un tour du monde en famille, mieux vaut commencer par de petites découvertes proches afin de se bâtir une solide expérience du voyage.
  • En Europe occidentale, pour élargir un peu le cercle, des capitales riches en patrimoine culturel aux campagnes méconnues en passant par des haltes touristiques incontournables… il y a de quoi faire ! Pas de passeport à faire, pas de longs trajets en avion (gloups), ni de galères si pépin de santé. Le voyage en Europe avec des enfants est un must car il permet de s’évader (autre langue, autres paysages) sans trop d’organisations ni de stress. De plus, on retrouve souvent une alimentation similaire à celle de son pays, des infrastructures correctes et de services facilitant les voyages en famille.
  • Certains pays comme le Canada (l’Amérique du Nord de manière plus générale), la Thaïlande, ou l’Australie, la Malaisie qui sont agréables avec des enfants parce que tout est fait pour que les séjours se passent bien. Les îles, également, sont toujours une destination de choix avec vos rigolos car elles présentent le double avantage d’être pourvue de plages (youpi), d’eau, et de ne pas être trop grandes (pour la plupart), ce qui permet de faire de petites choses abordables avec des petits sans trop culpabiliser.

→ En règle générale, plus votre enfant est petit, plus les destinations proches sont agréables. Déjà parce que partir dans un rayon de 1000 km ne nécessite pas de formalités particulières (autre que la carte d’identité) et ensuite parce que les tarifs restent abordables. Avec des enfants, il faut privilégier dans un premier temps des destinations assez faciles, avec des choses à voir et des services adaptés, des lieux accessibles et des infrastructures permettant de se poser un peu en famille.
Plus l’enfant grandit et plus le cercle pourra s’élargir, évidemment.

 

 

extrait du livre : Voyager avec ses enfants.

  • No comments yet.
  • Add a comment

    Lire les autres articles...

    Mar 05
    Voyager en van en famille

    Le van fait partie de ces façons de voyager qui ont actuellement le vent en poupe,…

    Fév 04
    Gîtes famille en Nouvelle Aquitaine

    La Nouvelle Aquitaine regroupe depuis la réforme territoriale de 2015 les anciennes…

    Jan 21
    La Martinique en famille

    Envie de soleil, de mer transparente et de végétation luxuriante ? Alors pourquoi ne…

    Recevez notre Newsletter !

    Formulaire famille-testeuse

    Besoin d'aide ?